Programme scientifique

Programme format PDF

 

jeudi 24 janvier 2019

Session Thématique
15h25 - 16h45
E08
Médecin : Innover en soins critiques

Session Commune SRLF - AFIB

Modérateur(s) : Guillaume Carteaux (Créteil / FRANCE), Sébastien Pons (Paris / FRANCE)
  • Dispositifs médicaux : les points de réglementation à connaître
    Orateur(s) :
    • Blandine Schaaff (Paris / FRANCE)
    15h25 / 15h45
  • Innover partout dans le monde
    Orateur(s) :
    • Armand Mekontso Dessap (Créteil / FRANCE)
    15h45 / 16h05
  • D'un constat de terrain au concours Lépine : l'histoire du MedPack
    Orateur(s) :
    • Samuel Mercier (Paris / FRANCE)
    16h05 / 16h25
Session Thématique
15h25 - 16h45
N01
Infirmier(e) : EXP'air : la ventilation, pour aller plus loin
Modérateur(s) : Sylvie L'Hotellier (Strasbourg / FRANCE), Fatima Douadi (Nice / FRANCE)
  • Quand la ventilation est délétère
    Orateur(s) :
    • Nicolas de Prost (Créteil / FRANCE)
    15h25 / 15h45
  • Analyse des courbes du ventilateur
    Orateur(s) :
    • Lise Piquilloud (Lausanne / SUISSE)
    15h45 / 16h05
  • Vers une ventilation personnalisée
    Orateur(s) :
    • Jean-Daniel Chiche (Paris / FRANCE)
    16h05 / 16h25
  • Formation des IDE au monitorage de la ventilation et mise en place d'indicateurs de qualité
    Orateur(s) :
    • Alisée Michel (Paris / FRANCE)
    16h25 / 16h45
    Abstract : La qualité de la prise en charge des patients ventilés mécaniquement en réanimation est capitale pour favoriser le pronostic et limiter les événements iatrogènes. Notre service a depuis de nombreuses années organisé la réflexion autour de la ventilation au sein d'un groupe de travail pluri-disciplinaire composé de médecins et de paramédicaux (IDE, AS, kinésithérapeutes). Depuis deux ans, nous avons mis l'accent sur la formation des paramédicaux à la prévention des complications de la ventilation en optimisant notre bundle de prévention des PAVM, en renforçant la formation des paramédicaux (notamment IDE et AS) à la ventilation, et en formalisant un relevé paramédical de différents paramètres de ventilation, nous permettant d'extraire ces données sous forme d'un tableau de bord de la qualité des soins liés à la ventilation. Ce tableau de bord nous permet de monitorer de façon globale les améliorations et points à renforcer dans notre gestion des patients ventilés.
Session Thématique
15h25 - 16h45
S01
Médecin : Toxicologie et urgences
Modérateur(s) : Benoit Doumenc (Paris / FRANCE), Nicolas Marjanovic (Poitiers / FRANCE)
  • Intoxications aux cardiotropes
    Orateur(s) :
    • Sébastien Beaune (Paris / FRANCE)
    15h25 / 15h45
  • Nouvelles drogues récréatives
    Orateur(s) :
    • Bruno Megarbane (Paris / FRANCE)
    15h45 / 16h05
  • Intoxication au CO : quelle place pour le caisson hyperbare ?
    Orateur(s) :
    • Peter Radermacher (Ulm / ALLEMAGNE)
    16h05 / 16h25
  • Screening systématique des toxiques ?
    Orateur(s) :
    • Nicolas Lerolle (Angers / FRANCE)
    16h25 / 16h45
Session Thématique
15h25 - 16h45
S02
Médecin : Réanimation péri-opératoire

Session Commune SRLF - SFAR

Modérateur(s) : Jean-Michel Constantin (Clermont-Ferrand / FRANCE), Alain Mercat (Angers / FRANCE)
  • Stratégie transfusionnelle personnalisée
    Orateur(s) :
    • Cécile Aubron (Brest / FRANCE)
    15h25 / 15h45
  • Quel seuil transfusionnel en post-opératoire ?
    Orateur(s) :
    • Bernard Cholley (Paris / FRANCE)
    15h45 / 16h05
  • Gestion des traitements cardiovasculaires en péri-opératoire
    Orateur(s) :
    • Matthieu Legrand (Paris / FRANCE)
    16h05 / 16h25
  • Détresse respiratoire aiguë post-opératoire
    Orateur(s) :
    • Samir Jaber (Montpellier / FRANCE)
    16h25 / 16h45
Session Thématique
15h25 - 16h45
S03
Infirmier(e) : Arrêt Cardio Respiratoire (ACR)
Modérateur(s) : Sébastien Préau (Lille / FRANCE), Charlotte Speciel (Paris / FRANCE)
  • Epidémiologie
    Orateur(s) :
    • Nicolas Deye (Paris / FRANCE)
    15h25 / 15h45
  • Le rôle de l'IDE
    Orateur(s) :
    • Amandine Lalloz (Paris / FRANCE)
    15h45 / 16h05
  • Peut-on prédire les séquelles neurologiques ?
    Orateur(s) :
    • Alain Cariou (Paris / FRANCE)
    16h05 / 16h25
  • Place de la simulation dans la formation
    Orateur(s) :
    • Antony Lanceleur (Paris / FRANCE)
    16h25 / 16h45
Table Ronde
17h15 - 18h35
737-738
Kinésithérapeutes : Protocole de mobilisation précoce
  • Protocole de mobilisation précoce
    Orateur(s) :
    • Baptiste Michaux (Rouen / FRANCE)
    • Cheryl Hickmann (Bruxelles / BELGIQUE)
    • Julien Simons (Lausanne / SUISSE)
    17h15 / 18h35
SOS - Session d'organisation des soins
17h15 - 18h35
741
Infirmier(e) : Simulation pour la formation des soins aux parents, aux soignants, aux réanimateurs
Thématique : Pédiatrie
Modérateur(s) : Christine Fayeulle (Lille / FRANCE), Malorie de Monte (Bron / FRANCE)
  • Simulation in situ de la prise en charge de l'enfant en arrêt cardio-respiratoire en réanimation pédiatrique
    Orateur(s) :
    • Delphine Micaelli (Paris / FRANCE)
    17h15 / 17h35
    Abstract : Le service de réanimation et de surveillance continue pédiatriques de l'hôpital Robert Debré accueille des enfants de 0 à 18 ans présentant une ou plusieurs défaillances d'organes nécessitant une surveillance rapprochée ou de soins spécifiques de réanimation. Il est composé de 12 lits de réanimation et 8 lits d'USC. Un groupe de travail sur la prise en charge de l'enfant en arrêt cardio-respiratoire a été créé en décembre 2014. Ce groupe a permis la création d'une journée de formation destiné aux professionnels de l'unité, toutes disciplines confondues. Lors de ces sessions, nous réalisons des séances de simulation in-situ à partir de scénarii que nous avons créés. Elles sont réalisées dans une chambre libre du service et nous utilisons le matériel de l'unité pour les gestes nécessaires à la réanimation cardio-pulmonaire. Au fur et à mesure des sessions réalisées, nous en avons amélioré l'organisation. Nous avons acquis un mannequin de simulation et bénéficions d'un mannequin du service formation. Nous avons eu accès à des caméras et un module de simulation connecté à notre monitorage de surveillance. Tout cela nous permet de réaliser des séances de simulation les plus proches de la réalité. Ces séances de simulation sont instantanément retransmises dans une salle séparée ce qui favorise le calme et la concentration pour les professionnels en simulation. Au terme de chaque session, un questionnaire de satisfaction est rempli. Il nous confirme l'intérêt et l'appréciation de nos collègues des séances de simulation in-situ. C'est un réel point fort de la formation, cela nous a motivé à effectuer des séances de simulation ponctuelles.
  • Simulation pédiatrique et formation des paramédicaux
    Orateur(s) :
    • Cyndi Gigante (Lyon / FRANCE)
    17h35 / 17h55
    Abstract : La prise en charge des détresses vitales pédiatriques s'opère dans les unités des services d'Accueil des Urgences et de Réanimation pédiatriques imposant des prises de décisions instantanées mais aussi un travail en équipe pluriprofessionnelle. Simuler différents événements pour tester et obtenir les réponses individuelles et d'équipe appropriées apparaît comme la seule façon d'obtenir le meilleur niveau de performance et ainsi de sécurité du patient. L'enseignement des détresses vitales pédiatriques est incontournable au sein des unités des services d'Accueil des Urgences et de Réanimation pédiatriques afin que chaque professionnel de santé puisse se familiariser avec les éléments essentiels de l'examen clinique, évaluer la gravité de la situation, initier la prise en charge, surveiller et réévaluer l'enfant malade, et que chacun puisse connaitre les algorithmes spécifiques pédiatriques. Il est dispensé aux différents professionnels (AP, IDE, internes), sur Lyon, sous forme d'ateliers. Nous organisons ainsi une formation comprenant trois niveaux pour la prise en charge des urgences vitales médicales et une formation comprenant deux niveaux pour la prise en charge de l'enfant polytraumatisé. Nous souhaiterions ainsi partager avec vous notre expérience en participant au congrès de la SRLF.
  • EASYTRACH : formation des parents à la trachéotomie par simulation
    Orateur(s) :
    • Nicolas Dulary (Lille / FRANCE)
    17h55 / 18h15
    Abstract : Chaque année, 5 à 10 enfants sont trachéotomisés dans le service de réanimation pédiatrique au CHU de Lille de façon transitoire (ORL) ou définitive (affections neuromusculaires). L'enfant nécessite la présence à ses côtés 24h/24h d'un adulte formé aux soins de trachéotomie : le retour à domicile peut être envisagé si les deux parents ou un parent et un tiers aidant sont parfaitement formés pour pouvoir se relayer. Jusqu'alors la formation des aidants était assurée directement sur l'enfant au cours de son hospitalisation. Cette formation était donc dépendante de l'état de l'enfant, des contraintes du service et s'effectuait dans des conditions anxiogènes pour l'enfant, les familles et le personnel soignant. Depuis quelques mois au CHU de Lille, le projet EASYTRACH propose de former les parents au centre de simulation selon 3 volets : - Réunion d'information théorique. - Réalisation de gestes techniques (changement de canule, aspirations…) sur des mannequins procéduraux - Jeu de rôle dans un environnement réaliste (chambre d'enfant reconstituée) avec un mannequin haute-fidélité et le matériel utilisé en pratique courante. Les jeux de rôle permettent aux parents d'intégrer systématiquement tout l'univers nécessaire à la sécurité de l'enfant. Les jeux de rôles (10-15 mn) s'appuient sur des scénarios pédagogiques spécifiques et sont systématiquement suivis d'un débriefing de 45 à 60 mn. Ce projet permet d'étendre l'adage « jamais la première fois sur le patient » à « jamais la première fois sur mon enfant », en permettant aux parents d'être formés sans intervenir sur l'enfant et sans interférer avec le fonctionnement des services hospitaliers.
  • Le suivi des enfants chroniques
    Orateur(s) :
    • Martin Blondeau (Bron / FRANCE)
    18h15 / 18h35
    Abstract : En Réanimation Pédiatrique sur Lyon, nous accueillons des enfants sortant de Réanimation Néonatale avec de lourds antécédents médicaux et/ou chirurgicaux. De plus en plus confrontés à ce profil de patients, nous avons travaillé sur différentes thématiques afin d'améliorer leur prise en charge et celle de leur famille. Nous collaborons avec l'équipe de Réanimation Néonatale afin d'accompagner les parents lors de la mutation de leur enfant. Avant le transfert de Néonatologie, les parents viennent visiter le service et rencontrent un médecin afin d'évoquer le projet de soin de l'enfant. Rapidement des soignants référents sont déterminés. L'éducation aux soins (trachéotomie, ventilation non invasive, alimentation entérale ou parentérale) est débutée le plus tôt possible en fonction de l'état de santé de l'enfant. Des livrets de soutien créés au sein du service, sont distribués et expliqués aux familles. Le temps d'hospitalisation, pour ces patients, varie entre 6 semaines et une année. Quand la sortie est envisagée un lien est fait avec le service de l'HADP et le prestataire de service. Nous vous proposons de vous faire partager notre expérience dans ces longues prises en charge.
Session Thématique
17h15 - 18h35
E01
Médecin : Défis éthiques en réanimation
Modérateur(s) : Alexandre Lautrette (Clermont-Ferrand / FRANCE), René Robert (Poitiers / FRANCE)
  • Le patient très âgé
    Orateur(s) :
    • Bertrand Guidet (Paris / FRANCE)
    17h15 / 17h35
  • Le patient atteint d'un cancer
    Orateur(s) :
    • François Blot (Villejuif / FRANCE)
    17h35 / 17h55
  • Le séjour inapproprié en réanimation
    Orateur(s) :
    • Jean-Pierre Quenot (Dijon / FRANCE)
    17h55 / 18h15
  • Les nouveaux enjeux éthiques du métier de réanimateur
    Orateur(s) :
    • Jean-Philippe Rigaud (Dieppe / FRANCE)
    18h15 / 18h35
Session Thématique
17h15 - 18h35
E02
Kiné / Infirmier : Après la phase aiguë

Session Commune SKR - CCI

Modérateur(s) : Laurence Donetti (Férolles-Attilly / FRANCE), Nathalie Baugé (Aulnay-Sous-Bois / FRANCE)
  • Gestion des sevrages ventilatoires difficiles
    Orateur(s) :
    • Anne Freynet (Bordeaux / FRANCE)
    17h15 / 17h35
  • Sevrage de la trachéotomie
    Orateur(s) :
    • Marie-Hélène Houzé (Paris / FRANCE)
    17h35 / 17h55
  • Réhabilitation motrice
    Orateur(s) :
    • Guillaume Fossat (Orléans / FRANCE)
    17h55 / 18h15
  • Un an après que sont-ils devenus ?
    Orateur(s) :
    • Maud Vaudour (Tours / FRANCE)
    18h15 / 18h35
Session Thématique
17h15 - 18h35
E03
Médecin : Sédation
Modérateur(s) : Tarek Sharshar (Paris / FRANCE), Romain Sonneville (Paris / FRANCE)
  • Reste-t-il des indications à la sédation ?
    Orateur(s) :
    • Samir Jaber (Montpellier / FRANCE)
    17h15 / 17h35
  • Place de la dexmédétomidine
    Orateur(s) :
    • Jean-Daniel Chiche (Paris / FRANCE)
    17h35 / 17h55
  • Place des halogénés
    Orateur(s) :
    • Erwann L'Her (Brest / FRANCE)
    17h55 / 18h15
  • Neuroleptics
    Orateur(s) :
    • Peter Pickkers (Nijmegen / PAYS-BAS)
    18h15 / 18h35
Session Thématique
17h15 - 18h35
E04
Médecin : Médecine interne - Hématologie
Modérateur(s) : Nicolas Lerolle (Angers / FRANCE), Frédéric Pène (Paris / FRANCE)
  • Mastocytose
    Orateur(s) :
    • Olivier Hermine (Paris / FRANCE)
    17h15 / 17h35
  • Syndrome d'activation macrophagique
    Orateur(s) :
    • Eric Mariotte (Paris / FRANCE)
    17h35 / 17h55
  • Microangiopathie thrombotique
    Orateur(s) :
    • Lara Zafrani (Paris / FRANCE)
    17h55 / 18h15
  • Syndromes d'hyperviscosité
    Orateur(s) :
    • Guillaume Dumas (Paris / FRANCE)
    18h15 / 18h35
SOS - Session d'organisation des soins
17h15 - 18h35
E05
Infirmier(e) : Innovation en réanimation
Modérateur(s) : Paulo Ferreira (Paris / FRANCE), Grégoire Demont (Lille / FRANCE)
  • Outil de quantification de l'intensité et de l'imprévisibilité du soin
    Orateur(s) :
    • Samira Harakat (Montréal / CANADA)
    17h15 / 17h35
    Abstract : L'outil de quantification créée au CHU Sainte-Justine est un outil novateur appuyé sur des résultats probants. Il inclut l'ensemble des besoins de soins de l'enfant et de sa famille. Il permet d'évaluer et de quantifier l'ensemble du spectre de soins accompli par l'équipe de soins infirmier, soit autant des activités cliniques que des interventions de relation d'aide ou d'enseignement, que le travail en interdisciplinarité. Ce faisant, il permet la reconnaissance et la valorisation du rôle de l'équipe de soins infirmiers dans un secteur de soins. L'outil a été développé avec comme principal objectif de dresser une portrait précis et complet du besoin de soins d'un patient et de sa famille, durant un quart de travail, et ce de façon prospective. Chaque infirmière soignante complète l'outil pour chacun des patients dont elle a la responsabilité. Le cumul des évaluations des patients d'un secteur des soins, permet de dresser un portrait complet des besoins de soins de ce secteur. Cette évaluation est ensuite utilisée pour répartir les patients entre les infirmières et déléguer les tâches aux autres membres de l'équipe. Cette répartition optimale des rôles et responsabilités devrait entraîner un rehaussement de la pratique infirmière. Les estimations de temps sont appuyées sur des résultats probants, mais peuvent être modifiées et adaptées selon les besoins particuliers de la clientèle. Le jugement clinique de l'infirmière demeure à la base d'une juste utilisation de l'outil. L'outil a été implanté et validé dans le service de soins intensifs pédiatriques et il sera bientôt implanté dans les autres secteurs de soins.
  • Antalgie Mission Intensive : Implémentation d'un processus Alarme Douleur
    Orateur(s) :
    • Solenne Ory (Lausanne / SUISSE)
    17h35 / 17h55
    Abstract : La douleur est omniprésente aux Soins Intensifs Adulte, souvent en relation avec des pathologies lourdes ou engendrées par les soins. Des améliorations de l'antalgie sont possibles et nécessaires dans ce service qui accueille 2'500 patients par année. Le projet Antalgie : Mission Intensive, est un projet qualité basé sur une approche multimodale de la douleur aigue aux soins intensifs. Cette approche vise à promouvoir l'intégration d'un modèle de soins incluant les recommandations de bonnes pratiques basées sur l'évidence de manière complémentaire aux approches non pharmacologiques. Dans ce cadre, depuis avril 2017 un système novateur d' «Alarme Douleur» est implémenté. Il nous permet en temps réel, d'identifier les problématiques de douleur dans le service. Les « Alarmes Douleur » se déclenchent automatiquement lorsque la douleur documentée dans le dossier clinique informatisé du patient concorde avec les critères de déclenchement prédéfinis dans un algorithme. Ces alertes sont alors envoyées sur un Smartphone porté par un référent douleur du service 24h/24 7j/7. Il nous permet de répondre rapidement et systématiquement aux douleurs aigues et offre des opportunités intéressantes d'échanges et de formations avec l'équipe médico-soignante. Les bénéfices sont déjà multiples et la qualité des soins est impactée aussi bien au niveau du patients, des proches que des soignants. La création de ce processus novateur a demandé une implication pluridisciplinaire exemplaire à travers l'élaboration structurée du projet. La mise en œuvre a fait émerger des bénéfices complémentaires à la diminution de la douleur des patients. L'identification des difficultés organisationnelles et humaines nous permettront de pouvoir pérenniser et améliorer encore les résultats obtenus.
  • La Formation d'Adaptation à l'Emploi (FAE) via la simulation in situ en réanimation
    Orateur(s) :
    • Aurore Stahl (Mulhouse / FRANCE)
    17h55 / 18h15
    Abstract : Le service de réanimation médicale du centre hospitalier de Mulhouse, a mis en place un projet de formation d'adaptation à l'emploi via la simulation in situ. Ce projet concerne les IDE de moins d'un an dans le service et a été élargi aux IDE de moins de 2ans. Pendant 4 mois 22 IDE ont été inclus dans la formation. Nous avons créé 2 scénarii : arrêt cardiaque sur hypoxémie chez un patient non intubé et arrêt cardiaque sur pneumothorax chez un patient intubé. Chaque session était suivie par 2 infirmiers et un aide-soignant. La formation s'est déroulée selon les recommandations de la HAS (pré test, briefing, déroulement de la simulation, débriefing et post test). Nous avons également inséré à la fin de la formation une partie atelier pratique (massage cardiaque, ventilation, défibrillateur, drain). Après 4 mois nous avons évalué l'intérêt de cette formation auprès des participants via un questionnaire. Nous présenterons les points évalués par ce questionnaire : le ressenti de l'infirmier sur la séance, son aptitude par la suite pour prendre en charge une situation d'urgence vitale, la prise en charge quotidienne d'un patient et la qualité de la communication inter équipe.
  • Tableau de bord des lits de soins intensifs
    Orateur(s) :
    • Samira Harakat (Montréal / CANADA)
    18h15 / 18h35
    Abstract : Le tableau permet d'un coup d'œil de connaître dans quel lit se trouvent les enfants dans le service de soins intensifs et qui le prend en charge. Il s'agit d'un tableau visuel électronique qui permet aux différents soignants (infirmières, intensivistes, consultants, inhalothérapeutes et autres professionnels) de l'hôpital de repérer la localisation des patients et leurs principales caractéristiques en un coup d'œil et en temps réel, tout en respectant la confidentialité des patients. L'outil contient les informations de bases en lien avec les patients admis dans le service afin de faciliter la gestion quotidienne, le flux de patient, la répartition sécuritaire des ressources et un portrait global de la situation de l'unité de soins. Il est primordial de pouvoir localiser un patient rapidement, de connaitre son statut infectieux, ses besoins en terme de ventilation et qui sont les professionnels responsables de sa prise en charge. Les informations suivantes se retrouvent dans le tableau : - Informations vitales sur le patient (Validation de l'identité du patient avec la base de données des admissions, Gestion des noms de patient dupliqués, Informations cliniques (précaution, ventilation, outil de quantification, sévérité, ...)) - Liste des infirmières de garde - Information sur les répondants d'urgence - Communication automatique avec les préposés à la salubrité
Session Thématique
17h15 - 18h35
E06
Médecin : Alternatives aux catécholamines
Modérateur(s) : Jean-Louis Teboul (Le Kremlin-Bicêtre / FRANCE), Michael Piagnerelli (Charleroi / BELGIQUE)
  • Toxicité des catécholamines
    Orateur(s) :
    • Peter Radermacher (Ulm / ALLEMAGNE)
    17h15 / 17h35
  • Vasopressine
    Orateur(s) :
    • Djillali Annane (Garches / FRANCE)
    17h35 / 17h55
  • Angiotensine 2
    Orateur(s) :
    • Pierre Asfar (Angers / FRANCE)
    17h55 / 18h15
  • Béta-bloquants
    Orateur(s) :
    • Antoine Kimmoun (Nancy / FRANCE)
    18h15 / 18h35
Session Thématique
17h15 - 18h35
E08
Infirmier(e) : Autour du cathéter
Modérateur(s) : Joanna Schmitt (Lyon / FRANCE), David Huard (Nevers / FRANCE)
  • Quand se passer d'un cathéter central ?
    Orateur(s) :
    • Jean-Damien Ricard (Colombes / FRANCE)
    17h15 / 17h35
  • Actualités sur les mesures antiseptiques
    Orateur(s) :
    • Gaëlle Chevallier (Paris / FRANCE)
    17h35 / 17h55
  • Optimiser la prévention des infections liées aux cathéters veineux centraux
    Orateur(s) :
    • Hombeline Poujoi de Molliens (Nantes / FRANCE)
    17h55 / 18h15
    Abstract : Le service de Médecine Intensive Réanimation du CHU de Nantes comporte 20 lits de réanimation et 10 lits d'USC. Début 2017 nous sommes alertés sur un nombre inhabituel de bactériémies liées aux CVC. Le médecin référent et l'infirmière hygiéniste effectuent une analyse des cas. Une réunion est organisée avec les groupes de travail qualité et hygiène du service. Nous nous interrogeons sur ce qui a pu aboutir à ces infections. Pour mieux comprendre ce phénomène nous réalisons une étude déclarative anonyme sur les pratiques des soignants. Les résultats nous conduisent à construire un projet global de gestion des CVC. Il s'agit d'une remise à plat des pratiques à toutes les étapes du processus, depuis l'indication jusqu'aux modalités de retrait: antisepsie cutanée (application des dernières recommandations conduisant à un changement d'antiseptique), réorganisation matérielle pour limiter les ouvertures de porte pendant la pose, changement du matériel de perfusion pour des lignes pré-montées standardisées avec valves bidirectionnelles intégrées. Pour la maintenance des pansements: améliorer la traçabilité, moins rigoureuse depuis l'informatisation du dossier patient. Nous avons également choisi de changer notre mode de communication en nous appuyant davantage sur les publications scientifiques. Une évaluation observationnelle sera réalisée fin 2018.
  • Les défis de l'administration médicamenteuse
    Orateur(s) :
    • Philippe Bak (Douai / FRANCE)
    18h15 / 18h35
Controverse
17h15 - 18h35
N01
Médecin : Controverse
Modérateur(s) : Eric Maury (Paris / FRANCE), Bruno Lévy (Nancy / FRANCE)
  • ECMO dans le SDRA : à débuter précocement ? - Pour
    Orateur(s) :
    • Alain Combes (Paris / FRANCE)
    17h15 / 17h35
  • ECMO dans le SDRA : à débuter précocement ? - Contre
    Orateur(s) :
    • Laurent Papazian (Marseille / FRANCE)
    17h35 / 17h55
  • ECLS en pré-hospitalier : est-ce vraiment raisonnable ? - Pour
    Orateur(s) :
    • Lionel Lamhaut (Paris / FRANCE)
    17h55 / 18h15
  • ECLS en pré-hospitalier : est-ce vraiment raisonnable ? - Contre
    Orateur(s) :
    • Alain Cariou (Paris / FRANCE)
    18h15 / 18h35